vendredi 25 avril 2008

Contre-proposition de la FÉUO

Voici la contre-proposition présentée aujourd'hui par la Fédération étudiante de l'Université d'Ottawa :

- Rejeter l'idée d'un Code de conduite personnelle des étudiants;

- Créer un poste d'ombudsman, agissant comme instance impartiale de résolution des plaintes;

- Étendre le Règlement 110, qui protège les étudiants diplômés contre la discrimination et le harcèlement psychologique, aux étudiants de premier cycle, par souci d'équité;

- Adopter une déclaration des droits des étudiants, qui incluerait le droit à une éducation de qualité, la liberté d'expression et la liberté d'association;

- Faire en sorte que l'adoption ou la modification de toute politique affectant les droits étudiants soit négociée avec les associations étudiantes et approuvée démocratiquement par les étudiants.

Rappelons également que la création d'un poste d'ombusman avait fait l'objet d'un référendum auprès des membres de la FÉUO en février dernier, lesquels s'étaient majoritairement prononcé en faveur.

Photo par Jason A. Chiu

4 commentaires:

Philippe a dit...

Correction rapide. La GSAÉD en tant qu'organisation n'a pas encore appuyé officiellement les demandes de la FÉUO, par contre nous avons une assemblée générale mardi prochain où nous pourrions proposer formellement cet appui.

Philippe

François-Olivier Dorais a dit...

Merci de la correction. J'enlève la phrase. Question: pourquoi décider de consulter les membres en AG pour cet appui?

Philippe a dit...

L'AG était déjà prévue pour ce mardi. Et même sans quorum, ça devient au moins une réunion du Conseil. Donc c'est un appui supplémentaire à seulement un vote de l'exécutif.

Nicholas Laplante a dit...

Wow un AGA quel idée génial, je connais une organisation qui pourrait en utiliser une..hint hint